Comment dire non sans culpabiliser ?

​C’est très féminin d’avoir du mal à dire non.

On nous a clairement fait comprendre depuis la nuit des temps qu’une femme doit toujours être polie et se comporter à l’intérieur des lignes.

Sinon elle va décevoir. Elles vont toutes décevoir.

Elles vont décevoir leurs papas, leurs mamans, leurs maris, leurs fiancés, leurs frères, la société … ​

Pfff

More...




​Pourtant, savoir dire non ou savoir poser des limites, est une compétence non négociable.

"Mais alors Jamy, pourquoi les femmes ont du mal à dire NON ?"

"Les femmes ont tendance à surestimer le pouvoir du NON et son effet sur les autres.
Elles pensent qu’un NON va avoir un effet dévastateur sur leurs images.
Comme elles sont sensibles à leur image sur les autres, elles préfèrent ne pas prendre le risque de les décevoir.

La peur du rejet, du conflit ou de manquer quelque chose les pousse à ne jamais prononcer ces 3 lettres. Sans parler de la pression des pairs qui finit par les obliger à dire OUI à tout, de peur qu’un NON soit mal accepté.

Elles finissent par toujours vouloir faire plaisir aux autres au détriment d’elle même".

"Ah bon !"



​​Soyons sérieux voulez-vous ?

Pendant une grande partie de ma vie, j’étais incapable de dire non.

Je pensais que si je disais NON, j’allais perdre toute chance d’être apprécié, d’avoir des amis, d’être entouré et j’allais me retrouver seule.

Alors j’étais convaincue que OUI était mon pouvoir magique pour me faire aimer et pour que les autres puissent voir que je suis gentille !

Cela va sans dire, it’s dead wrong !

C’est pourquoi j’en ai fait une obligation d’apprendre à dire NON et de faire justement du non mon nouveau pouvoir magique.

Oprah a dû faire le même travail, Elizabeth Gilbert également et maintenant c’est à vous d’enlever toutes objections, barrières ou croyances qui vous poussent à croire que vous n’y arriverez pas.

​Alors je veux vous faire part de mes stratégies et tactiques pour que vous aussi vous puissiez gagner en estime, en productivité et surtout en liberté.

Elles sont simples, c’est pourquoi je n’ai aucun doute sur le fait que vous allez y arriver haut la main.

Faites-moi savoir en commentaire comment ça se passe pour vous. 


stop ghizlane sablé



​Apprendre à dire non

n’est pas optionnel


​C’est une compétence que de savoir dire non. Si tu veux avoir une vie tu te dois d’apprendre cette compétence.

Beaucoup de personnes veulent des stratégies concrètes, mais ne comprennent pas qu’une stratégie qui n’est pas soutenue par une croyance en marchera pas.
Et la croyance que vous devez adopter NOW c’est "savoir dire non" n’est pas optionnel.

​La manière de le dire compte


​Si tu as peur de dire non en passant pour quelqu’un ​qui se la pète, d’insensible ou de méchant… Eh bien, dis non avec honnêteté, compassion et gentillesse.
Tu peux également être généreux en mettant la personne dans le contexte.

Personnellement, j’estime que dire NON en donnant une excuse est le Level 1 de la compétence, mais le faire sans rien ajouter après son NON est Mastery Level. 

​Dire non par défaut  


​​Par expérience, je disais oui parce que je ne prenais pas le temps de réfléchir à ce qu’on venait de me proposer. Comme j’aime aider et rendre service, si on me demandait

​"Est ce que tu peux garder ma fille ce soir ?"

Je répondais "Ouiii bien sur"!

Pour me rendre compte plus tard que je ne voulais pas le faire.

Je vous recommande fortement de dire NON par défaut. Quitte à réfléchir après et revenir vers la personne en lui disant j’ai changé d’avis.
Elle sera heureuse de votre changement de perspective et votre intention sera réelle.

Sois l’avocat de la défense !  Stand up for yourself. 

Surtout against ton discours intérieur. 

​Un NON pour les autres

est un OUI pour soi


​Parce que c’est le cas !

​Préparer votre réponse à l’avance

​​Avoir une réponse toute prête à l’avance pour ceux et celles qui insistent est essentielle. On en a tous connu, les insistants qui comprennent pas du premier coup.


Des gens qui ont besoin d’entendre la même chose 3 fois avant de comprendre.
Un exemple : « Tu ne pourras pas compter sur moi car je ne serai pas fiable » !

elle dit non ghizlane sablé

​ Commencer par les petites choses


Il y a quelques années, un ami à moi, me faisait part qu’il avait du mal à donner son opinion autour de lui.
En fait, il devait travailler son assertivité et nous avons convenu qu’il devait se lancer un challenge. Il décida alors que son challenge serait "je prendrai toutes les occasions pour exprimer mon opinion".

Et un jour, il avait un rendez-vous avec un client et s’est rendu à la boulangerie du coin pour acheter quelque chose à manger sur la route.

En attendant de recevoir la monnaie, il croqua dans son sandwich et se rendit compte que la salade n’était pas lavée puisqu’il avait la bouche pâteuse et pleine de sable.
Il voulait en faire part, mais il n’osait pas de peur de se sentir ridicule. D’autant plus qu’il était stressé de rater son rendez-vous.
Il sortit de la boulangerie, fit quelques pas et s’est rappelé de son défi : "Je prendrai toutes les occasions pour exprimer mon opinion"

"Toutes les occasions" se répète t-il.

Il revint sur ses pas, ouvert la porte de la boulangerie et s’est frayé un chemin, la boulangerie étant pleine à craquer à l’heure du midi.

Il fit part de sa mésaventure à la patronne devant tous les autres clients.

Il s’est fait offert un dessert et la fierté de son acte.

Cette expérience, libératrice, la rendue tellement fort que nous referons à celle-ci par l’effet boulangerie ! Depuis, il prend plaisir à partager son avis.

Je vous invite à adopter l’effet boulangerie pour travailler sur votre NON.


​résister à la négociation


Certaines personnes vont essayer de négocier avec vous, ce sont d’ailleurs les mêmes qui insistent, mais vous le savez déjà.

Là, vous devez absolument faire appel à votre self control. Parce que la tentation de répondre OUI juste pour que cette personne vous laisse tranquille sera forte. En plus, je sais que vous n’aimez pas soutenir les moments difficiles.
Pourtant, il va falloir et donc dites-vous bien que c’est le moment de faire appel au gendarme intérieur qui va respirer pour ventiler votre cerveau et calmer votre rythme cardiaque.


Ainsi, la personne aura beau négocier, un NON c’est un NON !

savoir dire non ghizlane sablé

​avoir une vision


​​C’est votre vision qui vous permettra de savoir à quoi dire NON et à quoi dire OUI. Le moins vous serez au clair avec votre vision, le plus vous aurez du mal à identifier quel projet vous tient à cœur, et à qui vous devez dire OUI.

Après c’est une question de logique; je dois dire NON à tout le reste. 

citation oprah savoir dire non

​I am OUT !

​Ghighi

Tu as Aimé cet Article ?

Vous allez Adorer

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *